Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Consommation: Quelles alternatives locales?
  • L’exploitation de Jean-Michel Cellier est à Chadrat. Ses productions bio de viandes et de farines sont à destination des consommateurs locaux.

Il rappelle que le rendement en céréales est de 100 quintaux à l’hectare sur de bonnes terres, contre seulement 40 en bio, et que dans le département il n’y a que 2% d’agriculteurs bio, comme partout en France. Pour lui, il n’est pas possible de faire changer tous les agriculteurs. Aussi l’agriculture raisonnée est déjà une bonne chose.

Les circuits courts sont souvent privilégiés par les producteurs bio : ce sont des paysans qui vont jusqu’au bout de leur démarche. Le fait qu’il produise localement est d’ailleurs sans doute plus important pour ses clients que le label bio.

  • Eliane Anglaret, présidente de l’AMAP des Cheires, à Aydat, nous a présenté son fonctionnement.

Dans une AMAP (Association Pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), les consommateurs s’organisent collectivement pour passer des contrats de partenariat directement et sans intermédiaires avec des producteurs locaux, choisis en fonction de critères de qualité (respect de l’environnement…). Ces derniers sont alors sûrs de vendre leurs produits à un prix équitable.

L’AMAP des Cheires a commencé par des paniers de légumes, composés en fonction de ce qui est disponible cette semaine-là, puis se sont rajoutés du pain, de la viande etc.

Faire partie d’une AMAP entraîne progressivement une modification profonde des habitudes, que ce soit au niveau des agriculteurs, qui peuvent échanger avec les consommateurs, que des familles. C’est un engagement citoyen, responsable vis-à-vis de l’environnement et solidaire avec les producteurs locaux, mais aussi un lieu de convivialité et de découvertes alimentaires.

Pour s’informer sur l’AMAP d’Aydat et peut-être les rejoindre, voir leur site : www.cheires-amap.org ou contactez-les au : 04 73 78 33 12.

  • Lors de cette soirée nous avons aussi réuni des « bons plans » proposés par les participants :

- Il existe un guide des magasins et lieux de vente de produits bio « Nos bonnes adresses bio en Auvergne » http://www.auvergnebio.fr/images/stories/PDF/guide_nbabea.pdf

- Un marché bio a lieu à Orcet le 2ème et 4ème vendredis de chaque mois de 16h à 19h

- UniVeyreSel, le SEL (Système d’Echange Local) de Monton est un groupe de personnes qui mettent des services, des savoirs et des biens à disposition les unes des autres au moyen d’une unité d’échange, de manière conviviale et solidaire. https://sites.google.com/site/univeyresel/

- L’A.P.I.M.A (Association Populaire d’Initiation à la Mécanique Automobile ) est un garage associatif à Aubière où l’on apprend à entretenir et à réparer sa voiture en étant accompagné par des formateurs dans un esprit solidaire et convivial

- Le GAEC de l’Auzon à Orcet produit des fruits et légumes en agriculture raisonnée et en limitant l’emploi de produits phytosanitaires. Il assure une vente locale directe en demi-gros et détail à leur magasin ouvert les lundis, mercredis et vendredis de 15h à 19h, route d’Orcet à la Roche Blanche. On peut voir les fruits et légumes disponibles sur leur site : http://gaecdelauzon.fr/

- Le site internet de Greenpeace met à disposition un guide en ligne ou téléchargeable des aliments avec ou sans OGM (http://guide-ogm.greenpeace.fr/) ainsi qu’un guide d’achat du poisson (http://www.greenpeace.org/france/PageFiles/266559/et-ta-mer-t-y-penses.pdf)

- Les circuits de récupération et/ou de recyclage permettent de donner une deuxième vie aux objets, meubles, vêtements, qui sont remis en état et revendus à petit prix, tout en assurant une formation et un emploi à des personnes en réinsertion sociale : « Emmaüs » à Puy Guillaume ou à la déchetterie de Veyre Monton avec un conteneur Relais pour les vêtements ; « les Mains ouvertes- Envie » à Gerzat.

- Les CAT du Domaine du Marant à Saint-Amant-Tallende, des Cardamines de Veyre Monton, du Ceyran à Saint-Sandoux emploient des personnes handicapées qui effectuent différentes tâches pour les entreprises et les particuliers (maraîchage, horticulture, entretien d’espaces verts, ménage, couture, blanchisserie, restauration de meubles, entretien de voitures, repas de groupes. Ils vendent aussi des plants de fleurs et de légumes (St-Sandoux et Cardamines), du jus de pommes (St-Sandoux) produits sur place. http://www.auvergnecotraitance.com/cat.asp

- La journée « L’idée qui germe » à Chadrat (en mars-avril) organisée par l’association Chad’art propose des trocs, échanges, partages de graines, plantes, fleurs etc

- Le groupe local des Jardiniers de France organise des réunions, des visites… pour apprendre à jardiner en respectant l’environnement http://www.jardiniersdefrance63.com/prog63cournon.html

- Biaujardin est une coopérative d’intérêt collectif qui produit des légumes bio avec des personnes en réinsertion, vendus via des paniers hebdomadaires déposés dans différents lieux, les plus proches étant à Theix, Cournon, Romagnat…, ainsi qu’à leur boutique à Gerzat où sont aussi proposés d’autres produits bio locaux. http://www.lebiaujardin.org/

- La quincaillerie droguerie bazar de St-Amant-Tallende permet de trouver tout un tas de choses sans aller à Clermont, y compris des vis, des clous etc. à l’unité.

- On peut acheter de particulier à particulier aux Puces et dans les brocantes ou en passant par internet : « Le bon coin » est un site de petites annonces gratuites: http://www.leboncoin.fr/

Source: Réunion-débat du 14 octobre 2011 à Chanonat sur "Les nouveaux modes de consommation"

Tag(s) : #CONSOM'ACTEURS

Partager cet article

Repost 0