Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réflexions proposées par Marie Anne Lenain pour être débattues par les participants à ces assises lors des ateliers d’échanges, afin de tenter d’explorer différents points de vue :

- celui du citoyen qui pourrait s’impliquer,

- celui des élus, des associations comme facilitateur pour un mieux vire ensemble.

Comment agir pour inciter, faciliter, favoriser concrètement l’implication des citoyens dans la vie de la cité.

4 entrées possibles :

1- La question du temps : la disponibilité à consacrer aux activités citoyennes.

Cela pose la question de l’organisation de son temps personnel, comment gérer en foyer son temps pour être présent dans l’action. Pourquoi dans une famille où les deux parents ont un emploi, aucun des deux ne trouve le temps de s’impliquer localement alors que dans la famille voisine au mêms type de configuration, l’un ou l’autre des deux parents, voire les deux, se mobilisent localement.

Mais d’abord comment se sentir concerné sur ce qui se passe dans la commune, la communauté de communes ; comment s’informer ? Quelles sont les conditions pour être sensibilisé pour un mieux vivre ensemble, pour être solidaire ? Qui doit prendre l’initiative ?

2- Se sentir libre de parler dans un groupe, une association etc..

Comment laisser la place à la parole comme elle est ; comment faciliter l’écoute mutuelle, les échanges, les confrontations, les décisions à prendre, les expressions en public, dans les démarches à faire, en rendre compte ?

Tout cela nécessite du temps, parfois long, où l’on débute par l’ouverture d’espaces de parole, avec bienveillance, et petit à petit la place peut être prise.

3- La notion de l’engagement.

On ne peut demander de s’engager toujours immédiatement. Quelles sont les étapes ? Favoriser l’imagination, s’investir, participer dans un premier temps à des activités que l’on maîtrise un peu. Dégager des activités qui permettent de s’engager progressivement. Réfléchir globalement, partager, confronter ses diagnostics de situations de la vie locale, pour déterminer ensemble comment agir localement, passer du discours à la réalité.

4- Comment faire pour que les citoyens sortent de chez eux ?

Multiplier des initiatives de rencontres thématiques, conviviales, pour que les gens rencontrent ceux qu’ils se croisent naturellement : rencontre de voisins, fêtes, propositions d’informations, de débats sur des sujets que rencontrent les habitants dans leur vie quotidienne.

Comment assurer une veille du ressenti des attentes des habitants dans la vie d’un quartier, dans la commune, la communauté de communes, les situations qui méritent d’être partagées ? Quel rôle de « passeur » doit assurer une association comme ''Cité citoyenne, si t’es citoyen en pays des cheires'' ? Quelles initiatives pour une vitalité citoyenne de la part des collectivités locales ?

Quatre questions pour un « débat mouvant » afin de se mettre en route pour les ateliers et repérer que sur chaque entrée citée précédemment les points de vue et aspects à explorer de la question sont multiples :

-Je connais bien mon voisin ?

-La part de chacun est égale ?

-Pour que quelqu’un s’implique il suffit que la porte soit ouverte. ?

-Il est facile d’aller en réunion en soirée ?

Tag(s) : #PARTICIPATION CITOYENNE

Partager cet article

Repost 0